Actualités

imprimer la pageenvoyer à un amiréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Influenza aviaire dans les basses cours

Circulaire du 10 septembre 2021 - niveau de risque "modéré"

Au 10 septembre 2021

Sulniac fait partie de la zone exposée au risque d'introduction du virus influenza aviaire. Voici les mesures à respecter par les détenteurs de volailles et autres oiseaux captifs :

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • interdiction de rassemblement d'oiseaux. En particulier, l'accès est limité à un seul vendeur de volailles vivantes par marché ;
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ZRP à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction d'utilisation d'appelants pour la chasse.

Ci-dessous en téléchargement, l'avis officiel et le formulaire de déclaration de détention d'oiseaux dans le cadre d'un foyer de maladie aviaire (CERFA 15472*02).

Au 27 mai 2021

Par arrêté du 27 mai 2021, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a décidé de ramener le niveau de risque à négligeable sur l'ensemble du territoire métropolitain concernant l'introduction du virus influenza aviaire par l'avifaune.

Toutes les restrictions, pour les professionnels comme pour les particuliers, sont levées.

Au 24 avril 2021

Au 24 avril 2021, Sulniac fait toujours partie des communes concernées par le risque d'introduction du virus. Les mesures ci-dessus sont donc maintenues.

Au 6 novembre 2020

Renforcement des mesures de biosécurité

A compter du 6 novembre 2020, chaque propriétaire (professionnel ou non) ou détenteur de volailles et oiseaux doit respecter les mesures de prévention suivantes :

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • interdiction de rassemblement d'oiseaux (ex : concours ou exposition), en particulier l'accès est limité à un seul vendeur de volailles vivantes par marché ;
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires des départements à niveau de risque élevé à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction d'utilisation d'appelant.

>> Détails dans le communiqué à télécharger ci-dessous.

 

 

A télécharger :

< Retourner à la liste